AMI 2021 - Création en Corrèze d’un Dispositif d’AutoRégulation (DAR) - Scolarisation d’enfants présentant des troubles du spectre Autistique du 12/08/2021

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Médico-social
En cours d'attribution
Image appels à candidature

Cet appel à manifestation d’intérêt porte sur la création d’une classe primaire d’autorégulation. de 10 places à l’école Jean Jaurès, située à Ussel.
Cet appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans le cadre du plan « autisme au sein des troubles du neuro développement 2018-2022 » et dans le cadre des instructions ministérielles relatives à l’organisation de la rentrée inclusive 2021-2022.

Objet de l’appel à manifestation d’intérêt

Le présent appel à manifestation d’intérêt  porte sur la création d’une classe primaire d’autorégulation. de 10 places à l’école Jean Jaurès, située à Ussel.

Cet appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans le cadre du plan « autisme au sein des troubles du neuro développement 2018-2022 » et dans le cadre des instructions ministérielles relatives à l’organisation de la rentrée inclusive 2021-2022.

Porteurs ciblés

Sont éligibles les établissements ou services médico-sociaux (2° de l’article L. 312-1 du code de l’action sociale et des familles, soit un IME ou un SESSAD). Une réponse concertée entre les ESMS concernés est vivement encouragée.

Public visé

Ce dispositif s’adresse à des élèves présentant des troubles du spectre autistique.

Description

Il s’agit de permettre aux élèves concernés de suivre un parcours de scolarisation adapté à leurs compétences et difficultés.

L’approche intégrative par l’auto régulation s’inscrit :

  • dans le projet d’école,
  • dans un parcours de scolarisation déclinant les programmes de l’éducation nationale et du socle commun de connaissances, de compétences et de culture,
  • dans des interventions éducatives et thérapeutiques conformes aux recommandations en vigueur et aux connaissances scientifiques actualisées.
  • Le Dispositif d’Autorégulation se décline dans différents lieux de l’école et peut s’exercer :
  • dans les classes de l’école dont la classe d’inscription de l’élève avec TSA, dans laquelle les membres de l’équipe médico-sociale peuvent venir en tant qu’observateurs de cet élève au sein du groupe classe ou en appui pour la mise en œuvre de l’auto régulation
  • ponctuellement dans une salle dédiée à l’autorégulation au sein de l’école
  • tout autre lieu où évolue l’enfant : cour de récréation, restaurant scolaire, domicile…

Modalités de financement et de sélection

La description du projet devra impérativement présenter les points suivants :

  • Respect des recommandations nationales de bonnes pratiques HAS
  • Projets personnalisés d’accompagnement conformes à la description des RBPP
  • Projet co-construit avec les acteurs du territoire (usagers, MDPH, professionnels de l’enseignement,   médico-sociaux, sanitaires…)
  • Public accueilli : critères, modalités et acteurs impliqués dans le processus d’admission
  • Participation et soutien de la famille dans l’accompagnement mis en place
  • Modalités d’inclusion (classe, récréation, repas…)
  • Suite du parcours (préparation à la sortie, partenariats envisagés)
  • Adéquation du plan de formation en amont de l’ouverture et formation continue
  • Modalités de supervision des équipes
  • Adéquation des locaux et des conditions de fonctionnement à l’accompagnement proposé
  • Capacité de mise en œuvre du projet